Au niveau européen, les acteurs et réseaux sont très denses et il n'est pas toujours facile de trouver le bon interlocuteur par rapport à ses intérêts. C'est pour cette raison, que le GECT Eurodistrict PAMINA limite son adhésion aux structures, au sein desquelles il participe activement. La même chose est valable pour les partenariats qu'il entretien régulièrement. L'objectif principal étant la représentaiton des intérêts, l'échange d'informations importantes, l'amélioration du travail par des exemples de Best-Practice ainsi que l'élaboration de projets communs.
 
Pour l'essentiel, le GECT EurodistriCt PAMINA est membre des réseaux et partenariats européens suivants : 
 
Association des Régions Frontalières Européennes (ARFE)
En vertu de ses status, l'ARFE oeuvre au nom des régions frontalières et transfrontalières dans le but :
  • de mettre en exergue les problèmes, les opportunités, les responsabilités et les activités spécifiques à ces régions ;
  • de représenter leur intérêt commun auprès des parlements, entités, autorités et institutions, nationaux et internationaux ;
  • d'initier, soutenir et coordonner la coopération entre les régions à travers l'Europe ;
  • d'encourager l'échange d'expérience et d'informations afin d'identifier et de coordonner les intérêts communs parmi la variété de problèmes et d'opportunités et de proposer de potentielles solutions.
Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT)
La Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT) a été créée en avril ­1997 par le gouvernement français afin "d'apporter une aide opérationnelle aux porteurs de projets et, plus globalement, aux territoires transfrontaliers­".
 
La MOT regroupe au sein de son réseau les acteurs de la coopération transfrontalière. Elle fédère une grande diversité de membres, représentatifs des échelles et des acteurs impliqués dans les projets transfrontaliers. Le réseau compte à ce jour près de soixante-dix adhérents (personnes morales), issus de 10 pays européens.
 
Les travaux menés par la MOT avec les acteurs locaux et régionaux - l'assistance et la mise en réseau - permettent de favoriser la prise en compte des territoires transfrontaliers dans les politiques nationales et européennes et d'aider à la définition de politiques et de stratégies d'ensemble.
Pour ce faire, la MOT relaie les besoins du terrain auprès des autorités concernées et formule des propositions d'évolutions législatives et réglementaires.
   
Plateforme des GECT du Comité des Régions (CdR) 
La plate-forme des GECT regroupe les représentants politiques et techniques de tous les GECTs existants, des GECTs en constitution et les membres du groupe d'experts ainsi que les associations et autres expertes et acteurs.

Le groupe a pour objectif de permettre l'échange d'expérience et de bonnes pratiques, d'améliorer la communication autour des opportunites et enjeux des GECTs, de faciliter l'échange d'experiences concernant l'établissement d'un GECT au niveau territorial et de partager le savoir et les bonnes pratiques de la coopération territoriale.
   
Eurorégion de Cieszyn (PL/CZ)
L'Eurorégion « Śląsk Cieszyński - Tesinske Slezko » (Silésie de Cieszyn) est une des plus jeunes eurorégions en Pologne. Sa création est le résultat d'une longue coopération entre les Polonais et les Tchèques, notamment dans la région de Silésie de Cieszyn, territoire historiquement et géographiquement homogène. À ces fins, 2 associations ont été mises en place : côté polonais l'Association « Olza » et côté tchèque « l'Association de coopération polono-tchèque de la région de Cieszyn » qui ont signé un accord relatif à la mise en oeuvre de l'Eurorégion le 22 avril 1998. Du côté polonais, l'Eurorégion est composée de 15 communes et d'un powiat de la Voïvodie de Silésie et du côté tchèque elle se compose des powiats de Karvina et de Frydek-Mistek.

L'Eurorégion soutient le développement de ses espaces frontaliers dans les domaines suivants :
  • échange d'expériences et d'informations relatives au développement de la région,
  • élaboration et application de solutions relatives aux problèmes communs dans les domaines du transport, de la communication et télécommunication ainsi que ceux relevant de la sécurité civile,
  • développement du secteur touristique, du trafic des voyageurs et de l'augmentation d'efficacité du trafic frontalier,
  • actions en faveur d'échanges culturels, de la protection du patrimoine, de l'éducation et des échanges d'informations concernant ces domaines,
  • mise en place de dispositifs communs, relatifs aux problèmes dans le domaine de l'écologie et de l'environnement naturel.
 

ÉVÈNEMENTS

    page 1 sur 1
    Europe (3)
    Afficher