Une offre de transport local durable et diversifiée joue un rôle important, en particulier dans une région frontalière. Elle contribue au développement économique et touristique et à la qualité de vie des habitants de la région frontalière à long terme.  C'est pourquoi l'Eurodistrict PAMINA s'est fixé pour mission de développer un concept de mobilité durable, intelligent et multimodal pour l'espace PAMINA. Au coeur de ce concept de mobilité se trouve la réactivation et la réparation de la ligne ferroviaire Karlsruhe-Rastatt-Haguenau-Saarbrücken.



 
RÉACTIVATION DE LA LIGNE FERROVIAIRE SAARBRÜCKEN-HAGUENAU-RASTATT-KARLSRUHE
La ligne ferroviaire entre Rastatt et Haguenau, aujourd'hui fermée, fait partie de l'ancienne liaison Nuremberg-Luxembourg. Elle a été utilisé par les militaires pendant les deux guerres mondiales et, plus tard, par l'OTAN. Une réactivation civile serait le symbole d'une réconciliation franco-allemande durable.  Les voies de la ligne de chemin de fer existent toujours, l'ancien pont ferroviaire entre Rastatt et Wintersdorf est maintenant utilisé pour le trafic routier.
Une nouvelle étude de la Commission européenne a classé la ligne ferroviaire fermée comme un chaînons manquant européen à fort potentiel. Pour en savoir plus sur les Missing Links, cliquez ici.

Découvrez la ligne Saarbrücken-Haguenau-Rastatt-Karlsruhe :
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx  
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
 
 

 
UN CONCEPT DE MOBILITÉ POUR LES CITOYENS
Comme pour toutes les questions transfrontalières dans l'Eurodistrict PAMINA, les besoins des citoyens de la région frontalière sont au premier plan du développement du concept de mobilité. Leur mobilité et, par conséquent, leur vie quotidienne dans la région frontalière devraient être considérablement améliorées. Si les citoyens peuvent traverser la frontière par les transports publics, ce rayon de mobilité accru ouvre de nouvelles possibilités d'approvisionnement local. Si, par exemple, les centres-villes et les centres-villages, qui ne disposent actuellement d'aucun moyen de transport local ou de liaisons insuffisantes, sont reliés au réseau ferroviaire, de nouvelles possibilités de développement s'ouvrent. Un meilleur accès à l'administration et aux commerces peut donc être un moteur.
De plus, les citoyens résidents doivent être déchargés du trafic quotidien, en particulier pour les déplacements domicile-travail et les bouchons occasionnés. Le transfert de la circulation des voitures vers les trains facilitera également la circulation quotidienne des écoliers et des utilisateurs occasionnels. La réduction du trafic motorisé, tant des voitures particulières que des camions, et surtout le transfert du trafic de fret vers le rail, réduirait considérablement les polluants atmosphériques et rendrait l'espace PAMINA plus respectueuse du climat.       

             
UN CONCEPT DE MOBILITÉ POUR RENFORCER la compétitivité de la région transfrontalière
Le rail est un facteur économique important pour une région dynamique. La réactivation de la ligne ferroviaire Karlsruhe-Rastatt-Haguenau-Saarbrücken peut donc constituer un tournant pour le développement économique et la dynamisation progressive de l'Alsace du Nord en particulier. L'ensemble de l'espace PAMINA bénéficierait de la connexion de l'Alsace du Nord avec son centre dynamique Haguenau aux régions économiques du Pays de Bade et du Palatinat du Sud.  Les entreprises régionales pourraient être sécurisées et l'emploi transfrontalier renforcé, accompagné par le Bassin d'emploi PAMINA.  Les thèmes d'avenir doivent être abordés et la capacité d'innovation et l'attrait du territoire doivent être renforcés.

 
MOBILITÉ MULTIMODALE
La modernisation des lignes transfrontalières Winden-Wissembourg et Wörth-Lauterbourg, chacune avec une continuation vers Strasbourg, joue également un rôle majeur. La Ministre-Présidente de Rhénanie-Palatinat, Malu Dreyer, et le Président de la Région Grand Est, Jean Rottner, ont signé le 19 juin 2018 une résolution visant à améliorer le transport ferroviaire transfrontalier entre le Land et la Région (voir photo). Dans cette résolution, la Rhénanie-Palatinat et le Grand Est s'accordent sur le concept commun des deux lignes ferroviaires reliant l'Alsace et le Palatinat. La mise en service est prévue pour décembre 2024. 

Toutefois, le concept de mobilité ne doit pas se limiter aux chemins de fer. D'autres modes de transport tels que les bus, les voitures, les vélos 
ou les bacs rhénans devraient compléter intelligemment et efficacement la mobilité transfrontalière. Notre Plan d'action  Mobilité PAMINA avec ses objectifs à court, moyen et long terme sert de base à cette fin.
L'objectif est de mettre en réseau l'espace PAMINA de manière multimodale et étroitement liée aux possibilités de mobilité, tout en la reliant mieux aux grands centres de Strasbourg, Sarrebruck et Mannheim/Ludwigshafen.         

   

                                                                                                                                                           Ministerpräsidentin Malu Dreyer et Président Jean Rottner signent la résolution 

Carte © Conseil départemental du Bas-Rhin