Les carburants changent de noms en France et bientôt en Allemagne

Les carburants changent de noms en France et bientôt en Allemagne

12 Octobre 2018
Le Centre Européen de la Consommation informe: 

Depuis le 12 octobre, toutes les stations-services en Europe doivent afficher un étiquetage commun des carburants pour faciliter la vie des automobilistes qui circulent au-delà des frontières. Si la France a mis en place ce nouvel étiquetage, il faudra patienter jusqu'à début 2019 en Allemagne.
 

Une harmonisation européenne de l'étiquetage des carburants

Le 12 octobre est entrée en vigueur la directive européenne 2014/94 qui prévoit l'harmonisation de l'étiquetage des carburants dans les pays de l'UE, en Islande, Liechtenstein, Norvège, Macédoine, Serbie, Suisse et Turquie. Dans tous ces pays, les mêmes étiquettes désignant les différents carburants doivent être affichées de manière claire et visible à proximité du bouchon du réservoir et dans le manuel d'utilisation des véhicules neufs (mis sur le marché ou immatriculés pour la première fois à partir du 12 octobre 2018), et dans les stations-services sur les pistolets des pompes et sur les pompes elles-mêmes. L'objectif est de faciliter la mobilité en Europe en permettant aux automobilistes de faire le plein de leur véhicule dans n'importe quelle station-service européenne sans difficultés de compréhension.
 

Décryptage des nouvelles étiquettes européennes

Les nouvelles étiquettes européennes sont divisées en trois groupes, avec une forme propre à chaque type de carburant. Finis le Super sans plomb, le gazole... Place aux sigles « E » (pour éthanol) à l'intérieur d'un cercle pour l'essence, « B » (pour biodiesel) à l'intérieur d'un carré pour le diesel et à divers sigles à l'intérieur d'un losange pour les carburants gazeux. Ainsi, par exemple le Sans plomb 95/98 devient E5 et le gazole en vente actuellement en France devient « B7 ».

Plus d'informations dans le Q&A de la Commission européenne
 

Une signalétique mise en place en France

En France, la majorité des stations-services serait déjà équipée de ce nouvel étiquetage. Afin d'habituer progressivement les automobilistes, les précédentes dénominations sont conservées sur les étiquettes, avec les caractéristiques des carburants et leur compatibilité avec les véhicules.

Plus d'informations dans la fiche d'informations de la Direction générale de la concurrence, la consommation et la répression des fraudes (DGCCRF).
 

… mais pas encore en Allemagne

 L'Allemagne a pris du retard dans la mise en place du dispositif, qui sera effectif seulement début 2019 d'après le Ministère fédéral de l'Environnement. Les Alsaciens, qui face aux hausses du prix des carburants en France sont de plus en plus nombreux à passer la frontière, doivent donc continuer à faire le plein avec des carburants en allemand.

Télécharger le communiqué de presse en pdf.


Source: Centre Européen de la Consommation
Contact: Marie-Alix Dadillon,
Mail: dadillon@cec-zev.eu,  Tél: +49 7851 9914831

 
Retour